Cette année, nous avons été appelé par un hôpital afin de rencontrer Dieuveille, un enfant de onze (11) ans qui vivait dans cet hôpital. Quand il n’avait que huit (8) ans, Dieuveille est tombé d’un train alors qu’il tentait de retourner à Pointe-Noire, car il se sentait maltraité chez la tante où il avait été placé à Brazzaville. Transporté à l’hôpital où il dut subir une amputation des jambes, sa famille ne vint jamais le chercher. Pendant trois (3) ans, il est donc resté vivre à l’hôpital, passant son temps dans le lobby et dormant dans le même petit lit. Sa famille, que nous avons retrouvée, a expliqué qu’elle avait peur de venir à l’hôpital, car elle n’était pas capable de payer la facture ni de prendre ensuite soin de Dieuveille étant donné qu’il avait maintenant des besoins spécifiques. La réunification n’étant pas possible, Dieuveille a donc été accueilli au sein du refuge de Nkayi où il vit avec maman Rebecca, son frère et sa sœur de cœur, Amour et Merveille.